BOLCHOI ARENA Tome2 de Boulet et Aseyn

[Total : 1   Moyenne : 5/5]

Résumé

La Terre, dans un futur proche, la suite des sympathiques aventures de Marje, Dana et Colin dans les mondes virtuels du BOLCHOI, le réseau mondial de réalité virtuelle. Dans le tome précédent, nous avions laissé l’avatar de Marje coincé dans le BOLCHOI sans possibilité d’en sortir.

Depuis ce premier tome, les choses ont sérieusement empiré. Une guerre fait désormais rage à l’intérieur comme à l’extérieur du BOLCHOI entre 2 multinationales pour le contrôle des ressources. L’impossibilité de Marje de pouvoir sortir de l’univers virtuel est du à un profond commas dans lequel elle est tombée. Malgré les tentatives médicales de ses proches, elle semble condamnée à rester indéfiniment prise au piège du virtuel.

Bien décidée à se battre en attendant une mort cérébrale de plus en plus irrémédiable, elle se met à pousser son avatar aux limites imposés par le jeu et fait une découverte extraordinaire qui conclut ce second tome. Cet album est encore plus passionnant que le premier en approfondissant les thèmes de la culture Geek, Akira et Matrix en premier lieu. Encore une fois chapeau à Messieurs Boulet (RAGHNAROK et son dragon désopilant) et Aseyn (Le PALAIS DE GLACE, NUNGESSER) !

Mon avis

Ce tome explore toujours en profondeur les thèmes de la cultures Geek avec cette fois, un penchant marqué pour le démon dans la machine de Matrix en passant par Akira, Ghost in the shell ou plus récemment Travis également édité par la maison DELCOURT. Le Bolchoi revendique sa filiation avec les mondes bac à sable comme MINECRAFT ou plus récemment ARK ONLINE et peut-être bientôt DUAL UNIVERSE.

Sur le plan visuel et scénaristique, l’album est encore plus riche et plus dense que le premier. Les scènes s’enchaînent comme dans un jeu vidéo, sans ménager de plage de respiration. Le côté contemplatif de certaines scènes du premier a un peu disparu, laissant place à une guerre nerveuse entre avatars. De nouveaux thèmes sont abordés comme l’addiction associée aux mondes virtuels et les limites du corps humain à s’extraire complètement du réel. Le thème de l’Intelligence artificielle est également esquissé et devrait être au cœur du prochain tome probablement.

Visuellement le style est bien celui des jeux vidéos, mais avec une patte réellement unique, ce qui est un vrai tour de force. Loin des couleurs métalliques, grises, bleues, noires avec des effets de néon que l’on retrouve dans à peu près tous les jeux et tous les films de science fiction, l’univers visuel est très doux pour l’œil avec une surabondance de pastels, un peu comme si Monet avait décidé de s’installer sur Mars ou sur Titan pour peindre des paysages. C’est une sorte d’impressionnisme spatial très réussi.

Une très belle réussite !

Pourquoi vous allez aimer

Si vous êtes fans inconditionnels du cyberespace, de Matrix ou encore du récent Ready Player One d’Ernest CLINE, cette BD est faite pour vous.

Détails

  • Éditeur : DELCOURT
  • Nombre de tomes : 2
  • Parution : février 2020
  • Scénario : BOULET
  • Dessin et couleur : ASEYN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *