« IDISS » adapté du récit de Robert Badinter par Richard Malka et Fred Bernard

Résumé

« J’ai écrit ce livre en hommage à ma grand-mère maternelle, Idiss. Il ne prétend être ni une biographie, ni une étude de la condition des immigrés juifs de l’Empire russe venus à Paris avant 1914. Il est simplement le récit d’une destinée singulière à laquelle j’ai souvent rêvé. Puisse-t-il être aussi, au-delà du temps écoulé, un témoignage d’amour de son petit-fils. »  

Robert Badinter

A la fin du XIXème siècle, Idiss vit à Kichinev en Bessarabie (aujourd’hui Moldavie). Elle élève seule ses deux fils Avroum et Naftoul pendant que son mari, Schulim est parti à l’armée. Elle fait tout ce qu’elle peut pour subvenir aux besoins de sa famille, vendant des napperons au marché et acceptant même de participer à de petits trafics pas méchants pour améliorer ses revenus

Quand Schulim revient, ils ont une petite fille Chifra et mènent une vie familiale heureuse mais modeste. Schulim travaille mais cède également parfois à son point faible, le jeu.

Dans le même temps, au début du XXème siècle la situation se tend en Bessarabie avec la haine des juifs qui se développe et la multiplication des pogroms (massacre des juifs perpétrés par la majorité chrétienne).

Avroum et Naftoul décident alors de partir vivre en France pour fuir et se donner une chance de réussir. Idiss, Chulim et Chifra les rejoindront quelques temps plus tard alors que Chulim aura tout perdu au jeu.

 

Mon avis

Idiss, c’est l’histoire d’une femme exceptionnelle qui fait face. Face à la solitude, face à la pauvreté, face à la haine, face à la séparation de ses enfants et face aux faiblesses de son mari. Elle est droite, débout et prend les décisions nécessaires toujours avec beaucoup de dignité. Une force et une générosité toujours en retenue, à petits bruits.

La bande dessinée de Richard Malka et Fred Bernard est d’une intensité émotionnelle rare. L’adaptation du livre de Robert Badinter tout simplement prodigieuse. Le dessin est d’une grande poésie et le récit tellement puissant. Je recommande à tous de lire ce sublime ouvrage car on en apprend autant sur la grandeur des Hommes que sur leur ignominie.

IDISS adapté du récit de Robert Badinter par Richard Malka – scénario –  et Fred Bernard – dessin – aux Editions Rue de Sèvres

Sorti en mars 2021

1 remarque de comptoir sur “« IDISS » adapté du récit de Robert Badinter par Richard Malka et Fred Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.