ZAROFF de Sylvain Runberg et Miville Deschenes chez Le Lombard – collection Signé

1 bulle2 bulles3 bulles4 bulles5 bulles (nombre de votes : 1) Loading...

 

Résumé

Zaroff, qui a fui la Russie et sa révolution en 1917 est un chasseur, mais pas n’importe quel type de chasseur. Ils chassent les hommes qui s’aventurent sur son ile. Ses proies ont 24h pour regagner leur liberté ce qui n’arrive jamais ou plutôt ce qui n’est arrivé qu’une seule fois, le jour où il a du affronter Rainsford qui réussit à s’échapper après avoir laissé Zaroff affronter une bande de chiens sauvages affamés. Dénoncé aux autorités par Rainsford Zaroff est alors obligé de quitter son ile et de rebatir son terrain de jeu sur une nouvelle ile. Mais la défaite l’a touchée et l’envie de chasser n’est plus là… Il va pourtant devoir vite y reprendre goût lorsque Fiona Flanagan et des mercenaires viennent le défier sur ses terres en ayant auparavant pris sa sœur et  ses enfants en otage. Fiona n’est pas là par hasard, elle est guidée par la volonté de venger son père, ancienne victime de Zaroff.

 

Le Nuage de Mots

Mon avis

Les premières planches de François Miville – Deschênes nous mettent tout de suite dans le bain de cette histoire enlevée. Sylvain Runberg lui prend le temps d’installer l’histoire et l’affrontement entre Fiona et Zaroff. Le binôme est donc d’une efficacité incroyable. Le dessin d’un réalisme époustouflant. L’intrigue nous promène entre plusieurs sentiments. Qui est le Chasseur ? Qui est le chassé ? Qui est le gentil et qui est le méchant ? Chacun pourra se faire sa propre opinion tant le personnage de Fiona est un mélange de féminité et de masculinité. La prise en otages des enfants la rend insupportable mais la passion originelle de Zaroff est évidemment insupportable. Le vrai héros est peut-être finalement cette jungle pleine de pièges et ces bêtes féroces magnifiquement dessinées.

 

Comment j’y suis venu

J’ai vu le film « Les Chasses du Comte Zaroff » de Ernest Shoedsack quand j’avais moins de 15 ans et j’avais adoré. Alors, quand Olivier P, mister Houlgate president m’a parlé de cette suite en BD, j’ai foncé ! Merci Spirou…

Zaroff de Runberg et Miville-Deschênes aux Editions Le Lombard – collection Signé

Paru le 24/05/2019

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *