Bolchoi Arena tome 3 de Boulet et Aseyn

Le saut de l’ange

Nouvel opus de la série démarrée en 2018, nouvelle plongée dans le métavers (puisque que c’est le nouveau mot à la mode pour désigner la réalité virtuelle) pour Marje et sa joyeuse bande de geeks. Après avoir atterrie sur une planète double à la fin de l’épisode précédent, Marje part à la découverte de ce nouveau monde peuplé de créatures qui semblent avoir été créées spontanément par le Bolchoi (Matrix où es tu ?).

Pendant ce temps, le monde réel sombre lentement dans le chaos suite à la disparition de la guilde Titanica. Contrairement aux précédents albums, cet épisode explore plusieurs trames narratives en suivant le destin des autres protagonistes. On passe successivement d’une traque entre hackers à l’exploration d’univers virtuels « pour adultes » pendant la quête amoureuse de Colin dans le Bolchoi, en finissant par un épisode de la conquête spatiale, l’installation d’un portail de saut spatial entre la Terre et Mars.

C’est nerveux, rythmé et peuplé de moments de bravoure, comme dans tout jeu vidéo massivement multijoueurs qui se respecte.

Bolchoi-Arena-tome3
Bolchoi-Arena-Tome3

L’avis de BDLIRE

Comme les tomes précédents, cet opus est un vrai plaisir pour tous les amateurs de jeu vidéo et de culture geek. Avec un scénario qui part un peu dans tous les sens, les auteurs continuent à explorer les possibilités narratives du métavers, un monde virtuel si sophistiqué qu’il devient impossible de le distinguer du réel. Après l’archétype du « fantôme dans la machine », vient celui des hackers et autres démons qui se cachent au détour d’un routeur ou d’une zone démilitarisée. Sans renouveler totalement le genre, on suit cette chasse à l’homme pleine de suspens à travers le réel et le virtuel.

Visuellement le travail graphique d’Aseyn est toujours très singulier à mi chemin entre le manga et le style franco-belge. Les couleurs, toujours très nuancées, sont plus uniformes sur l’ensemble de l’album, comme une volonté de brouiller la frontière entre réel et virtuel. C’est très réussi, car vraiment on s’y perd et on est obligé de prendre du recul pour savoir quelles lois de la physique s’appliquent sur chaque page.
 
Bref, une fois de plus, une grande réussite !

Pourquoi vous allez aimer ou pas

Un nouvel épisode de la saga au cœur du Métavers. Une série à lire absolument pour tout amateur de jeu vidéo et de culture Geek.

Détails

  • Éditeur : DELCOURT
  • Nombre de tomes : 3 /3
  • Parution : Janvier 2022
  • Scénario : BOULET
  • Dessins et couleurs : ASEYN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *