Fleur de tonnerre – de Jean-Luc Cornette et Jürg

[Total : 1   Moyenne : 4/5]

Résumé

Toute petite, Hélène Jegado est surnomée “Fleur de Tonnerre” par sa mère qui est obsédée par ses légendes bretonnes, toutes plus mortifère les une que les autres… Les “fleurs à vipère” qu’il ne faut pas ceuillir sous peine de voir sa langue se fendre en deux… L’Ankou, faucheuse criminelle, qui semble se présenter dès qu’un bruit sourd retentit trois fois… Hélène en devient traumatisée et décide à 8 ans de prendre ses craintes en endossant le rôle de l’Ankou.

Elle commence alors sa carrière de tueuse en série en empoisonnant sa mère avec de la belladone. Son père ne pouvant subvenir à ses besoins il l’envoie alors chez sa tante où elle s’essayera aux bienfaits de l’arsenic, cette poudre qui deviendra sa marque de fabrique, des petites pincées venant régulièrement agrémentées ses différentes recettes. Commence alors un long périple pour Hélène qui passe de villages en maisons, comme cuisinière ou prostituée…

Au final, elle sera accusée de près d’une quarantaine de meurtres, devenant ainsi une des plus grandes tueuses en série de l’Histoire de France.

Le nuage de mots

 

Mon avis

L’histoire semble à peine croyable. Voir cette jeune femme, belle et sexy, passer de famille en famille pour semer la mort sans que personne ne la soupçonne semble inimaginable aujourd’hui. Mais Jean-Luc Cornette et Jürg tiennent le rythme alternant avec beaucoup d’humour et de plaisir des scènes paysannes, des scènes sexy et évidemment ces scènes d’un cynisme extrême où les victimes tombent les unes après les autres.

On est pris par surprise dans cette frénésie meurtrière avec beaucoup de plaisir presque gêné. Le dessin rond et les couleurs chaudes de Jürg renforcent ce sentiment.

Je n’ai pas lu le roman de Jean Teulé mais cette BD est une vraie réussite.

 

Comment j’y suis venu ?

Quand j’étais gamin, j’adorais les chroniques décalées de Jean Teulé dans “L’assiette anglaise” célèbre émission de Bernard Rapp. Je n’ai pas suivi sa carrière littéraire mais le personnage continuait de m’intriguer alors un de ses romans adaptés en BD, en plus Chez Futuropolis… j’ai foncé, attiré également par le dessin envoûtant de Jürg.

 

“Fleur de Tonnerre” d’après le roman de Jean Teulé aux Editions Futuropolis

Scénario de Jean-Luc Cornette

Dessin et couleurs de Jürg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *