Le marquis d’Anaon de Fabien Vehlmann et Matthieu Bonhomme

le-marquis-d-anaon
[Total : 1   Moyenne : 4/5]

Résumé

Cet album est la version intégrale des 5 tomes du Marquis d’Anaon sorti entre 2002 et 2009. Les albums racontent les aventures de Jean-Baptiste Poulain, ancien étudiant en médecine au 18ème siècle en France. Le héros est une sorte de Sherlock Holmes avant l’heure qui traverse le royaume de France pour enquêter sur des crimes sordides commis à la suite de phénomènes inexplicables. Disciple de Descartes et emprunt de l’esprit des lumières avant l’heure, il parcourt les régions les plus reculées pour défendre la veuve et l’orphelin et améliorer ses connaissances surnaturelles.

En fonction des aventures, il enquête sur un curieux hôpital situé sur une île au large de la Bretagne, une statue de la vierge noire au milieu de l’Auvergne, un vaisseau fantôme, la bête du Gévaudan dans le Dauphiné et au final en Egypte autour de la célèbre pyramide de Khéops. Chaque aventure nous sert une énigme sordide à la limite du surnaturel et une galerie de portraits de suspects, témoins ou victimes haute en couleurs.

Dans cet univers sauvage, violent, rempli de folklores et de mysticismes, Jean Baptiste déploie des trésors d’intelligence et d’astuces pour faire triompher le bien et pousser le malin dans ses derniers retranchements.

le-marquis-d-anaon

Les albums alternent entre huis-clos inquiétants, vastes étendus enneigées et exotisme de l’orient, une véritable invitation à la rêverie.

Un vrai coup de cœur pour le dernier tome, la chambre de Khéops, sélection officielle méritée du festival d’Angoulême 2009.

Mon avis

Avec le marquis d’Anaon, on renoue pour un temps avec les grandes aventures de la bande dessinée historique ou romancée du 16eme, 17eme et 18eme siècle, celle des 7 vies de l’épervier ou des passagers du vent. Un contexte historique ou la raison commence à disputer la main mise de l’obscurantisme sur les populations, des personnages en quête d’un destin hors du commun et une histoire passionnante de bout en bout. A ce jeu, le marquis d’Arnaon n’a pas à rougir de ses illustres aînés.

Le scénario de chaque album est prenant avec une intrigue à la limite du surnaturel chère à Conan Doyle, Edgar Alan Poe, Gaston Leroux ou Maurice Leblanc, des décors magnifiques, une ambiance sombre et glauque à souhait et un héros sorte de Barry Lindon, le côté opportuniste en moins. Le héros lui même possède une psychologie intéressante qui évolue au fur et à mesure des albums. On a véritablement le sentiment qu’il gagne en maturité à chaque épisode.

marquis-anaon

Le dessin de Mathieu Bonhomme a apporté à sa sortie un vent de fraîcheur au style franco-belge. Le trait est nerveux et précis et les images sont magnifiées par les couleurs de Delf. Le dessin est dépouillé, simplifié à l’extrême avec certains choix de cadrages étonnants comme dans le tome 3 lors de la rencontre avec le bateau fantôme ou le tome 4 avec la chasse en montagne. Les personnages ont des “gueules” particulièrement expressives. Matthieu nous offre une galerie de portraits vivants de la société du 18eme siècle, une vraie réussite. D’ailleurs le dessinateur confesse s’inspirer beaucoup de personnages réels pour construire des portraits crédibles.

A découvrir ou relire sans modération.

Pourquoi vous allez aimer

Si vous êtes nostalgique des passagers du vent ou des 7 vies de l’épervier, cette bande dessinée est faite pour vous.

Détails

  • Éditeur : DARGAUD
  • Nombre de tomes : Intégrale, tomes 1 à 5
  • Parution : Entre 2002 et 2009
  • Scénario :Fabien VEHLMANN
  • Dessin : Matthieu BONHOMME
  • Couleur : DELF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *