Léon & Sofia Tolstoï de Chantal Van den Heuvel et Henrik Rehr

leon-sofia-tolstoi
[Total : 1   Moyenne : 4/5]

Résumé

La vie et l’œuvre du plus grand écrivain russe et de sa compagne pendant plus de 40 ans.

Lev Nikolaïevitch Tolstoï, né en 1828 à Iasnaïa Poliana et mort en 1910 à Astapovo, en Russie, est l’un des plus grands écrivains, célèbre aussi bien pour ses romans Guerre et Paix, Anna Karénine en tête que ses essais sur la politique, l’église et même le végétarisme. Angoissé, nihiliste, humaniste, anti clérical, excommunié, hindouiste et père de 13 enfants, personnage tout à fait fascinant, c’est donc à une montagne que les auteurs se sont attaqués sous le prisme du couple qu’il forma avec Sophie Andréïevna Behrs, de 16 ans sa cadette.

leon-sofia-tolstoi

Suite à une dispute, le comte Tolstoï, alors très âgé, décide de quitter sa femme et de repartir en voyage. Pendant son long périple en train, il se met à raconter au cours d’un très long flashback, les épisodes marquants de sa vie, depuis ses frasques de jeunesse dans les bordels de Moscou, en passant par les sanglantes batailles contre les turcs, ses voyages à Paris et en Suisse en compagnie de son ainé Ivan Tourgueniev, jusqu’aux cercles d’écrivains de Saint Pétersbourg qui lui permirent de lancer sa carrière.

Malgré une nature très solitaire, un caractère particulièrement tourmenté et une vie amoureuse plus que tumultueuse, c’est presque par hasard qu’il rencontrera et épousera Sophie pour fonder un foyer. De cette rencontre naitront d’innombrables moments de joie et de quiétude, entrecoupés régulièrement de crises existentielles et mystiques apportant chaos et questionnement sur la vie, la mort  ou la place de Dieu dans l’existence. Très en avance sur son temps, son œuvre aborde aussi bien des thèmes politiques comme l’oppression du peuple par le Tsar, l’éducation des masses, la non violence dans sa correspondance avec le jeune avocat sud africain Gandhi et même l’écologie.

 

 

Mon avis

Le roman est foisonnant à l’image de la vie de l’écrivain. On apprend peu de choses sur les œuvres elles-mêmes immensément connues de toute façon, mais beaucoup sur la personnalité multiple et forcément ambivalente du personnage. C’est vraiment la grande force du roman, réussir à dépeindre de manière très humaine un personnage aussi hors norme en lutte permanente contre lui-même.

La force du récit repose également sur la tension entre l’écrivain et son épouse qui a tout sacrifié pour lui permettre de développer son œuvre. D’ailleurs le roman s’ouvre sur une dispute entre Sophie et Leon lorsqu’elle apprend qu’il a entièrement déshérité sa famille au profit d’œuvres de bienfaisances, tendance légèrement sectaire. C’est finalement un débat très actuel sur les rapports homme / femme d’aujourd’hui.

leon-sophia-tolstoi
Visuellement la nature russe est infinie. Le dessin oscille entre tons ocres ou sépia en été et gris bleus en plein hiver en fonction des époques du récit. Le trait est d’une grande finesse, précis et dépouillé sur la plupart des cases.

Un très bel ouvrage à mettre entre toutes les mains.

Pourquoi vous allez aimer

Si vous vous sentez l’âme slave et ses tourments, que vous aimez voyager sur des étendues infinies de nature en compagnie d’un monument de la littérature mondiale, ce livre est fait pour vous.

Détails

  • Éditeur : FUTUROPOLIS
  • Nombre de tomes : 1
  • Parution : Septembre 2020
  • Scénario :Chantal Van den Heuvel
  • Dessin : Henrik Rehr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *