La vallée des immortels (T1) – Menace sur Hong Kong

[Total : 1   Moyenne : 3/5]

Résumé

Et c’est reparti…

Avec ce 25ème album (si, si) de Blake et Mortimer, le nombre de tomes illustrés et scénarisés par Jacobs (12) est dorénavant dépassé par ceux réalisés par d’autres.

Ce nouvel opus débute juste après le secret de l’espadon, alors que l’empire jaune (sic) vit ses dernièreRésultat de recherche d'images pour "la vallée des immortels"s minutes. L’histoire essaie donc de se raccrocher à l’Histoire en remettant sur le devant de la scène les tensions et conflits post seconde guerre mondiale, en Asie. Les communistes de Mao, les nationalistes de Chiang Kai Shek, la colonie anglaise de Hong Kong et des seigneurs de la guerre plus ou moins fictifs constituent le paysage de fond. l’intrigue porte cette fois sur la Chine du premier empereur et la question de comment a-t-il pu unifier à l’époque (en -221) les 7 royaumes combattants.

Le scénario tient la route dans ce premier tome, reste à voir si l’écueil des fins d’histoire bâclées saura être évité sur le second volume. Il reste bien évidemment classique, avec les bons d’un côté (Mortimer, Blake, les anglais et quelques chinois sympas), les méchants de l’autre (Olrik, des généraux chinois, des espions chinois, des chefs ou membre de triade chinois…). L’histoire se déroule à Londres et à Hong Kong, sans grande surprise, mais sans faille non plus. Un peu comme dans la Grande Pyramide, nos héros cherchent à reconstituer un message vieux de plus de vingt siècles et qui donnerait accès à un fabuleux secret. Mais s’ils disposent de l’un des morceaux de l’énigme, l’autre est entre les mains de la mauvaise faction. Chacune va bien évidemment tenter de s’emparer de la partie manquante, avec les traditionnels faux rendez-vous, falsifications d’identité, coups sur l’occiput, bagarres et enlèvements.

Bref c’est solide, pas super original, mais cela réjouira les fans de Blake et Mortimer et fera fuir les autres.

Le tome 2 devrait s’intituler « Le millième bras du Mékong » et sortira probablement vers novembre 2019.

 

Pourquoi vous aimerez

Résultat de recherche d'images pour "la vallée des immortels tome 2 titre"Parce que vous êtes un fan inconditionnel de Blake et Mortimer, d’Olrik, de la ligne claire, des heures carrées passées à lire les phylactères.

Parce que vous vous écriez « By jove ! » quand vous êtes surpris, qu’un espadon vous fait penser à une fusée plutôt qu’à un poisson, que vous êtes convaincu de l’existence de la chambre d’Horus, et que vous avez déjà refait plein de fois le trajet de Jouy en Josas à Toussus le Noble pour retrouver l’étang dans lequel la voiture de Mortimer avait plongé.

Parce que vous trouvez un charme fou et suranné à la ligne claire pure et aux scénarios rétro des années 50/60.

 

Pourquoi vous n’aimeriez pas

Parce qu’il n’y a pas eu de ligne claire avant Moebius. Parce que la BD c’est du dessin avec aussi peu de texte que possible.

Parce que la BD c’est surtout du manga, de la nouvelle BD ou des romans graphiques.

Parce que Blake et Mortimer c’est Jacobs, point final.

 

C’est dans le Top… du mois / de l’année

Mois de sortie : Novembre 2018.

TOP Mensuel : Top1 = NON ; Top 3 = NON ; Top 10 = NON ; TOP 30 = OUI.

TOP 2018 :  Top10 = NON ; Top 30 = NON ; Top 100 = NON ; TOP 300 = OUI.

 

Faut-il encore lire Blake et Mortimer ?

Personnellement, je n’étais pas un fan quand j’étais gamin. Sauf pour le piège diabolique, lu et relu jusqu’à la corde.

En grandissant, je les ai finalement tous lus, mais je n’apprécie toujours pas vraiment Le secret de l’espadon (je n’ai jamais compris qui était cet empereur jaune par rapport à un ancrage historique, ni pourquoi il avait sa capitale à Lhassa, ni comment il pouvait dominer le monde, et pourquoi les USA et la Russie qui venaient de remporter la seconde Guerre Mondiale se faisaient avoir, etc.).

Mes préférés de Jacobs sont Le mystère de la Grande Pyramide, S.O.S Météores et l’affaire du collier. La Marque Jaune est extraordinaire sauf la fin. L’énigme de l’Atlantide a vraiment mal vieilli et les 3 formules du professeur Sato sont à fuir, tant pour le scénario que pour les dessins.

Alors les suites ?

3 scénaristes et 8 dessinateurs (sans compter De Moor qui a terminé les 3 formules du professeur Sato) ont pris le relais de Jacobs. Jacobs ayant changé son style à quasiment chaque album, la succession de nouveaux dessinateurs n’est pas choquante, et, chacun cherchant à se rapprocher de l’époque Grande Pyramide / Marque Jaune, l’homogénéité du dessin est plus grande sur les 13 albums de la suite, en dépit de la succession de dessinateurs, que sur les 12 d’origine.

Le tandem Van Hamme / BeRésultat de recherche d'images pour "affaire francis blake"noit a réalisé deux albums, dont la toute première suite. Même si je n’apprécie plus guère Van Hamme, je salue et recommande l’admirable Affaire Francis Blake et sa somptueuse illustration par Ted Benoit.

Mais évitez vraiment l’Etrange rendez-vous.

Fuyez également la malédiction des trente deniers par Van Hamme, Sterne, De Spiegeleer (T1) qui pêche par le dessin, dû au décès de Strene et son remplacement par sa compagne pour finir l’album, et par Van Hamme et Aubin pour (T2), avec un mauvais scénario et une fin risible.

Dufaux, Aubin et Schreder ont ensuite commis L’Onde Septimus, une suite à la Marque Jaune. Comme dit précédemment, la Marque Jaune est superbe sauf pour sa fin. Or toute cette suite se base sur cette fin. Donc à éviter, malgré un bon dessin.

 

Yves Sente à scénariser les 8 autres albums à lui tout seul, avec plus ou moins de réussite.

Les 7 premiers sont dessinés Résultat de recherche d'images pour "machination voronov"par Juillard, donc rien, mais alors vraiment rien à dire sur le dessin toujours magnifique de ce formidable auteur. Question scénario, je recommande La Machination Voronov (même si touffu) qui, je crois est le premier de la série imbriqué avec une époque et ponctué faits historiques (la conquête spatiale).

Sente tente en fait de réaliser une œuvre parallèle, son histoire de Mortimer, chronologique depuis son enfance et s’inscrivant volontairement autour des premiers albums et jusque la fin des années 50.

Le premier tome des sarcophages du 6ème continent laisse présager un diptyque captivant, avec en prime l’évocation de la jeunesse de Mortimer en Inde. Catastrophe sur le tome 2, ses inventions pseudo scientifiques désastreuses et son manichéisme. Donc arrêtez-vous au tome 1.

Le sanctuaire du Gondwana en est la suite !!! Vorsicht ! Achtung ! Mais au final, bonne surprise avec un superbe twist de scénario, mais… indispensable d’avoir lu les Sacrophages auparavant. Donc à vous de voir.

Le serment des cinq Lords est plutôt une bonne surprise, là aussi ancré dans la réalité autour de… Lawrence d’Arabie!

Le bâton de Plutarque revient aux origines, en donnant pour la première fois un cadre précédant le Secret de l’Espadon et finissant juste lorsque le récit de Jacobs débute. Un miroir donc avec la Vallée des immortels qui commence quand ce récit s’achève. Pas trop mal, mais était-ce bien nécessaire ?

Enfin, Le Testament de William S. se lit mais peut s’oublier.

Mais y-a-t ‘il  un ordre chronologique dans la série?

Jacobs ne donne pas de date dans ses albums, mais ses albums se suivent chronologiquement et s’inscrivent dans l’actualité (voitures, avions, autres technologies) de l’époque où il les dessine. Pour les autres auteurs, il y a à la fois une tentative de les relier à certains albums de Jacobs, d’entretenir parfois (mais pas toujours, car certains sont clairement datés) un flou sur l’époque et, pour Sente, d’apporter une cohérence de son œuvre par rapport à celle de Jacobs, tout en ne dépassant pas la fin des années 50. Il ne faut pas à mon sens chercher de lien entre les albums de Sente et les autres non dessinés par Jacobs, ils se situent dans des univers parallèles.

En noir le cycle de Jacobs, en bleu celui de Sente, en violet celui de Van Hamme et en rouge l’album de Dufaux.

  1. Le Bâton de Plutarque – 1944 (daté) 
  2. Le Secret de l’Espadon – 1946/49 (a priori, basé sur dates de publication)
  3. La vallée des immortels – 1949 (non daté, mais juste après le Secret de l’Espadon et juste avant la défaite du Kuomintang)
  4. Le Mystère de la Grande Pyramide – 1950 (a priori, basé sur dates de publication)
  5. La Marque Jaune – 1953/54 (a priori, basé sur dates de publication)
  6. L’Affaire Francis Blake – 1953/54 (basé sur une Triumph TR2 y apparaissant et supposant l’album antérieur à l’Etrange rendez-vous)
  7. L’Etrange rendez-vous – 1954 (daté)
  8. Le serment des cinq Lords – 1954 (daté)
  9. La malédiction des trente deniers – 1955/56 (non daté, mais indiqué comme postérieur à l’étrange rendez-vous)
  10. L’énigme de l’Atlantide – 1955/56 (a priori, basé sur dates de publication)
  11. L’onde Septimus – fin années 50 (non daté, mais postérieur à la Marque Jaune de plusieurs années et encore connoté années 50)
  12. La machination Voronov – 1957 (daté)
  13. Les sarcophages du 6ème continent – 1958 (daté)
  14. Le sanctuaire du Gondwana – 1958 (non daté, mais a priori juste après les Sarcophages du 6ème continent)
  15. Le Testament de William S. – 1958 (daté)
  16. Le piège diabolique – 1960/61  (a priori, basé sur dates de publication)
  17. L’affaire du collier – 1965/66 (a priori, basé sur dates de publication)
  18. Les 3 formules du professeur Sato – années 1970 (a priori, basé sur dates de publication)

 

En résumé

Pour la période Jacobs (ils peuvent se lire indépendamment) :

  • Top = Le Mystère de la grande pyramide, S.O.S. Météores, L’Affaire du collier, la Marque Jaune.
  • Pas mal = le Secret de l’Espadon, le Piège Diabolique.
  • A éviter = l’énigme de l’Atlantide, les 3 formules du professeur Sato.

En ce qui concerne les Van Hamme et Dufaux :

  • Top = L’affaire Francis Blake.
  • Flops = tous les autres (l’Etrange rendez-vous, la Malédiction des trente deniers, l’onde Septimus).

Et pour la série par Yves Sente (ils sont liés entre eux) :

  • Top = la Machination Voronov.
  • Pas mal = le Sanctuaire du Gondwana, le Serment des cinq lords, La vallée des immortels.
  • Bof, mais se lit = Le bâton de Plutarque, le Testament de William S.
  • A éviter = les Sarcophages du 6ème continent.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *