« Londonish » de Philippe Charlot et Miras

Le pitch de l’éditeur, et un peu plus

Glenn et Max sont deux amis d’enfance qui on grandi dans le culte des Beatles, du moins c’est ce que l’on croit…

Glenn, amoureux transi de la femme de Max s’ennuie et semble avoir trouvé de quoi mettre un peu de piment à son existence.

De son côté, Max, proche de la retraite, déborde d’enthousiasme, comme à son habitude. Mais peut-être un peu moins quand même depuis que la pire des nouvelles lui est tombée sur la calvitie naissante. Sa chère Jude ne serait plus si heureuse que ça en amour… et Glenn, son meilleur ami, pourrait bien être le traître de toute une vie… Ajoutez à cela les questions que tout un chacun se pose à l’heure de quitter la vie active. Que faire du cadavre ? Faut-il continuer à haïr ou à aduler Yoko Ono ? Peut-on s’improviser tueur à gages et si oui, continue-t-on à toucher sa pension ? L’amour entre vieux amis… un pur fantasme ? Toutes les réponses à ces préoccupations essentielles, et à bien d’autres, vous attendent dans Londonish*, l’album qui vous obligera à choisir votre camp. Alors… Scarabées ou Pierres qui roulent ? 

londonish
Londonish

Mon avis

Quelle est agréable cette BD, pas complètement déjantée mais bien décalée quand même. Elle fleure bon l’humour British, dans la tonalité du fameux « Full Monty » mêlant intrigue policière, drames passionnels et issues loufoques.
Les personnages sont attachants et transpirent d’humanité sous le trait de Miras. On lit en fredonnant des chansons des Beatles ou des Stones ce qui n’est jamais désagréable et on se demande en permanence ce que Philippe Charlot nous a concocté sur les pages suivantes.


On sent que après Ellis Island, déjà paru chez Grand Angle, les deux compères avaient envie de quelque chose de plus léger et c’est parfaitement réussi.

« Londonish » de Philippe Charlot et Miras
Paru chez Grand Angle en janvier 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.