Le serpent et la lance, tome 1 de Hub

le-serpent-et-la-lance
[Total : 1   Moyenne : 3/5]

Résumé

La nouvelle aventure de Hub, le dessinateur de Okko, dans l’empire aztèque précolombien (pas de conquistador à l’horizon, ça sent bon la fève de cacao, le mais, les sacrifices humains et autres plumes de serpent). La période n’est pas l’euphorie, depuis 2 ans les dieux sont peu cléments envers les récoltes et ce malgré les fleuves de sang des sacrifices religieux. A ce malheur, s’ajoute celui de sombres meurtres un peu partout dans l’empire. Des jeunes filles sont retrouvées momifiées et torturées, la tête recouverte de chaux. Les 3 protagonistes principaux de la saga j’ai nommé Oeil-lance, le guerrier intrépide, Cozatl, grand prêtre de l’ordre de Tlaloc (celui qui fait ruisseler les choses) et le serpent, une sorte de juge enquêteur, vont alors se lancer chacun de leur côté à la recherche de coupables.

Parallèlement à l’enquête, l’album très foisonnant, suit la naissance compliquée (c’est rien de le dire), l’éducation et le parcours des 3 protagonistes qui se connaissent depuis l’enfance. Il n’oublie pas également de nous conter les mœurs et autres coutumes colorées, charmantes ou macabres de la vie des Tenochtitlaniens de l’époque. Toutes les intrigues, très étalées dans le temps s’entremêlent joyeusement pour tenter d’égarer constamment le lecteur et c’est particulièrement réussi. Le tour de maître réside bien évidemment dans le patronyme très précolombien des personnages de Accacitli à Achcaccauhtin en passant par Mixtèque particulièrement difficiles à mémoriser et que l’on finit par confondre. L’auteur a souhaité ne pas reproduire l’erreur des personnages aux patronymes très simples de Okko, Noburo, petite carpe et le moine et c’est bien évidemment tout à son honneur.

le-serpent-et-la-lance1

Heureusement, l’album de près de 180 pages dissémine de nombreux indices qui nous permettent de cerner précisément le profil du meurtrier : une ombre noire que l’on finit pas apercevoir sur 3 cases dans la nuit sombre. A ce stade, il pourrait aussi bien avoir l’apparence de Christophe Colomb que de Batman.

Mon avis

Sans être l’album de Okko et les cités d’or, on retrouve quand même beaucoup d’éléments de l’univers de Hub : un héros torturé et désabusé, un acolyte costaud avec des capacités quasi surhumaines, quelques personnages décalés un peu ivrognes, une magie très présente, des rapports de caste et des décors particulièrement fouillés de l’empire précolombien.

Ce premier album pose le scénario de l’intrigue, mais s’attarde essentiellement sur le passé des 3 personnages principaux et leurs affaires de famille. C’est bien, mais peut-être un peu long, le ou les meurtriers ayant tout le temps de faire monter la pression de terreur dans tout l’empire. C’est donc une looooongue introduction sur un thriller qui donc devrait nous tenir loooooonguement en haleine. En fait, je suis taquin, mais l’intrigue manque un peu de rebondissements, voir même de quelques scènes d’actions spectaculaires.

le-serpent-et-la-lance4

Le dessin réaliste est magnifique avec une profusion de couleurs qui chatouillent la rétine. La mise en case tout en gaufrier très classique met bien en valeur décors, personnages et émotions avec des gros plans particulièrement soignés.

Nous sommes donc un petit peu sur notre faim en espérant dévorer le prochain tome avec plus de délectation.

Pourquoi vous allez aimer

Si vous souhaitez améliorer votre vocabulaire Nahuatl (langue aztèque), si vous êtes un fan inconditionnel d’Okko, l’univers du serpent et de la lance ne devrait pas bouleverser vos références et vous allez apprécier l’album avec plaisir. Pour les autres, on aurait aimé un peu plus de travail sur l’intrigue, mais nous ne demandons qu’à être menés par pleins de fausses pistes dans le prochain album.

serpent-et-la-lance2

Détails

  • Éditeur : Delcourt
  • Nombre de tomes : 1
  • Parution : octobre 2019
  • Scénario : HUB
  • Storyboard : Emmanuel MICHALAK
  • Dessin: HUB
  • Dessin: LI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *