STREAMLINER – L’intégrale – de ‘Fane

streamliner
[Total : 2   Moyenne : 4.5/5]

Résumé

Désert américain, des grandes étendues et une station d’essence fantôme… Un vieil homme qui fonctionne au Jack Daniels et sa fille, Claire, une jolie femme sexy, attachée à ce bout de paradis isolé. Un jour, Billy Joe débarque au volant d’une Ford V8 trafiquée. Chef du clan des Red Noses, il attend beaucoup de monde pour une course automobile où tous les coups seront permis.

Pris au piège, Claire et son père, le vieux O’Neil, n’ont d’autres choix que de voir débarquer et d’accueillir des dizaines de bolides entre les mains de fous du volant plus ou moins sympathique. Mais très vite, l’organisation de cette course échappe à Billy Joe. Les Black Panties, gang de femmes motardes, l’ennemi public #1, les médias… Tout le monde veut être présent pour la course automobile du siècle…

Nuage de mots

Mon avis

J’ai lu l’intégrale de Streamliner avec gourmandise, comme on se jette sur un paquet de bonbons. Un décors de rêve, des personnages avec des caractères forts, des bagnoles, du muscle, des jolies filles, du suspense, des répliques qui font mouche… Tout y est. Comme dans un bon Tarantino, on a pas envie que cela s’arrête. L’histoire est simple mais captivante, entrecoupée de pubs machos et léchées. Le dessin est précis sans être étouffant. Cette BD, c’est du bonheur entre les mains. On est loin de la  grosse BD macho qui n’a rien à proposer. C’est un exercice de style parfaitement réalisé grâce à un rythme bien tenu et un dessin hyper efficace. ‘Fane fait monter la pression tout doucement jusqu’à la course finale qui est racontée sur plus de 100 pages sans que l’on s’ennuie une seule seconde, au contraire. Bravo ‘Fane.

 

STREAMLINER -L’intégrale – de Fane aux Editions Rue de Sèvres.

1 remarque de comptoir sur “STREAMLINER – L’intégrale – de ‘Fane

  1. Superbe série qui sent bon la sueur, l’alcool et l’asphalte brûlant du désert. Étonnamment, on retrouve un peu dans l’album l’ambiance du premier Fast and Furious et de Cannonball (avec les célèbres caméos de Stallone et de Scorcese). A recommander à tous les amateurs de CASTROL !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *