Orbital, tome 8 de Pellé et Runberg

1 bulle2 bulles3 bulles4 bulles5 bulles (nombre de votes : 2)Loading...

Résumé

Second et dernier épisode sur les névronomes, ces entités extraterrestres, semi-conscientes qui servent de vaiseaux spatiaux pour différentes espèces de la galaxie. Dans l’épisode précédent, les névronomes sont devenus fous et se suicident en détruisant plusieurs cités à chaque fois. Nos sympathiques agents spatio-temporels de l’ODI, Caleb et Mézoké mènent l’enquête pour découvrir quel ennemi se cache derrière la folie des névronomes. Ils se retrouvent rapidement sur leur planète d’origine et font face à l’initiale, la matrice originelle de cette civilisation.

Mon avis

L’épisode est assez rythmé, il se passe toujours quelque chose de bizarre sur UDHSEM, la planète des névronomes. Cet album évoque beaucoup le voyage fantastique de Richard Fleischer, un film de 1967 où une équipe de scientifiques est miniaturisée et injectée dans un corps humain pour aller soigner une tumeur. UDHSEM ressemble beaucoup à un gigantesque organisme vivant que nos héros cherchent à soigner. On apprend énormément sur l’exobiologie des névronomes et franchement si j’étais biologiste, j’aurais trouvé çà passionnant. Pour les autres, c’est plutôt un excellent trip hallucinogène, les effets secondaires en moins, donc à consommer sans modération. C’est une sorte de grande course contre la montre dans différents organes, un poumon, un cerveau et même un pancréas par certains moments.

Visuellement l’univers est toujours aussi créatif, peuplé d’aliens aussi exotiques qu’attachants. C’est peut-être le principal reproche que l’on peut lui faire. Les univers sont tellement exotiques, qu’on a un peu de mal à s’identifier à la dramaturgie. Les héros évoluent tellement facilement dans des environnements aliens que l’on doute qu’il puisse leur arriver quelque chose de grave. Et même dans la scène finale, on sent bien que l’aventure n’est pas totalement terminée pour notre héroïne.

On aimerait beaucoup une histoire plus ambitieuse pour le tome 9…

Pourquoi vous allez aimer

Si vous adorez la biologie extraterrestre et que le voyage fantastique ou l’aventure intérieure sont vos films préférés, vous allez adorer Orbital, tome 8.

Détails

  • Éditeur : DUPUIS
  • Nombre de tomes : 8
  • Parution : septembre 2019
  • Scénario : Sylvain RUNBERG
  • Dessin : Serge PELLE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *