Une histoire d’hommes de Zep aux Editions Rue de Sèvres

1 bulle2 bulles3 bulles4 bulles5 bulles (nombre de votes : 1) Loading...

Résumé

Les Tricky Fingers était un groupe de rock d’il y a une bonne  quinzaine d’années qui a failli rencontré la gloire. Malheureusement, un cachet de LSD et nez de producteur cassé a eu raison de ce groupe prometteur en soldant sa dissolution. Seul Sandro leur chanteur réussira une carrière solo, devenant une star du rock.

Ce Week-end, Franck, Yvan et JB, stars en herbe déchues 18 ans auparavant partent pour retrouver Sandro, qu’ils avaient complètement perdus de vue. Pendant ce Week-end  tout va y passer. Ce qu’ils sont devenus chacun de leur côté, leurs angoisses, les flashbacks sur les bons et les moins bons moments du groupe, les anecdotes people, les explications entre hommes et évidemment, la découverte de secrets bien enfouis.

Nuage de mots

Mon avis

Une histoire d’hommes est une histoire de potes qui peut faire penser à  « Mes Meilleurs Copains » – certainement meilleur film de Poiré. Mais le ton est beaucoup moins léger. C’est une histoire Rock avec des Personnages Rock. Ils parlent cash, ne se font pas de cadeaux. Si on peut croire à un moment qu’ils peuvent semblants, très vite les vérités sortent, qui appellent d’autres vérités et ensuite des révélations cruelles. Le dessin est parfait, les références au rock’n’roll anglais ne manquent pas : Oasis, Clapton, et d’autress

C’est une super BD  pour une après-midi Rock.

 

Comment j’y suis venu ?

Pour Zep, c’était Titeuf. Et même si je n’ai rien contre, à priori ce n’est pas ma came. En revanche, quand je parcourais le catalogue de Rue de Sèvres, j’ai tout de suite accroché sur la couverture avec ce dessin qui sentait les relations vraies entre hommes.

 

Une histoire d’hommes de Zep aux Editions Rue de Sèvres

Paru en 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *