ASPIRINE de Joann Sfar aux editions Rue de Sèvres

1 bulle2 bulles3 bulles4 bulles5 bulles (nombre de votes : 1) Loading...

Résumé

Aspirine a 17 ans. Elève au mi-gothique mi sorcière aux cheveux rouge à la Sorbonne en philosophie, elle en colère, elle ne supporte plus rien… Les relous  qui l’entourent, son prof de philo, sa soeur… Régulièrement, c’est l’escalade… Des engueulades, des crises d’hystérie féminines, des meurtres et même des orgies d’organes humains. Tout y passe… En fait, Aspirine est une vampire qui depuis 300 ans est bloquée à l’âge de l’adolescence  Une colère d’adolescente, dans un corps d’adolescente pendant 300 années, ça vous tape sur le système… Assoifée de sang, Aspirine profite du grand appétit sexuel de sa sœur Josacine – qui, elle, est bloquée à l’age de 23 ans – pour régulièrement dévorer ses amants. Josacine essaye bien de raisonner sa sœur en l’incitant à retrouver un sens à sa vie. Rien y fait… Quand Aspirnie ne dévore pas ses amants, ce sera des hommes au regard un peu appuyé dans la rue qui y passeront.

Pourtant, c’est avec Ydgor, jeune étudiant gothique, fasciné par Aspirine qu’elle se trouvera une nouvelle envie. Elle commence par faire de lui son serviteur puis se retrouve embarquer dans des aventures qui vont l’emmener bien plus loin qu’elle ne l’aurait cru…

 

Le Nuage de mots

 

Mon avis

Au début, on est curieux, prudent devant Aspirine… On se demande où Joann Sfar essaye de nous emmener. Vu l’auteur génial qu’il est, on a envie de lui faire confiance… Et ça monte crescendo. C’est avec l’arrivée de Josacine que l’on finit par comprendre cette histoire qui se déroule sous nos yeux.  Aspirine s’humanise et devient belle alors même qu’on comprend qu’elle est vampire , Ydgor (et non pas Igor, ce serait trop simple…) se révèle et Josacine apporte de la sensualité…. De la poésie cachée dans de la colère… De la beauté dissimulée derrière un dessin provocateur, faussement négligé. Bref, vous l’avez compris, je ne me suis pas laissé amadoué immédiatement mais après quel bonheur, quelle finesse. Un régal qui m’a fait enchainé les 2 tomes très vite. Avec quelques éclats de rire en prime !

 

Comment j’y suis venu

Peu attiré par le dessin dans un premier temps, intrigué par cet univers unique, je me suis laissé convaincre par l’attelage Joann Sfar et l’équipe Rue de Sèvres… Et j’ai bien fait !!

 

 

 

ASPIRINE de Joann Sfar aux Editions Rue de Sèvres

Tome 1 – paru en Juin 2018

Tome 2 – paru le 5 juin 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *