Le LOUP de ROCHETTE

1 bulle2 bulles3 bulles4 bulles5 bulles (nombre de votes : 1)Loading...

Résumé

Nous sommes dans une pièce de théâtre, un drame, en 3 actes, un affrontement entre l’homme et l’animal, un conflit qui se répète depuis la nuit des temps.

Un lieu, le cœur du Massif des écrins. Comme dans son album précédent, la montagne est omniprésente dans cet album, toute à la fois décor, arbitre, démiurge de la confrontation.
Une histoire simple en apparence, un berger en lutte contre les loups pour éviter la perte de son troupeau…

Finalement un duel entre le berger et le loup, l’homme et l’animal, l’homme civilisé et la nature, un duel à mort aux limites de chacun, dont l’issue est incertaine jusqu’au bout…

Palpitant….

Mon avis

Après AILFROIDE, ROCHETTE signe probablement son meilleur album graphique, une véritable parabole sur la place de l’homme civilisé dans son environnement. Comme HEMINGWAY, BUZZATI et surtout MELLVILLE, ROCHETTE dépeint avec beaucoup de sensibilité la lutte de l’homme pour maîtriser / dominer son environnement naturel.

La montagne sert aussi bien de décor somptueux que d’arbitre dans cet affrontement à mort, rendant service tantôt au loup, tantôt à l’homme pour ne pas faire pencher la balance trop facilement d’un côté. Comme dans son album précédent, la montagne reste un lieu magnifique et dangereux, un environnement où il faut savoir rester humble. Mais même si l’environnement est le même qu’Ailefroide, la montagne joue plus un rôle de personnage que de décor. La montagne est tout à la fois, le protecteur, l’arbitre, l’œil sous lequel se résolvent les différents entre espèces. Cet un peu le narrateur principal de l’histoire.

Le héros n’a pas de nom, juste un prénom, GASPARD, peut-être un clin d’œil à Pierre GASPARD, premier alpiniste français à avoir escaladé la MEIJE dans le parc des écrins qui sert de décor à l’album. Pierre GASPARD était chasseur de chamois lui aussi, comme le héros de l’album. Il incarne l’homme moderne qui cherche à étendre son domaine avec son troupeau de moutons, sur les terres du loup.

Le dessin et le travail sur la couleur sont magnifiques. L’alternance des saisons, comme unité de temps pour chaque nouvel acte de la pièce confère une dimension dramatique supplémentaire à l’album. Le travail sur les éléments qui se déchaînent (le vent, les avalanches) ou les couleurs si particulières du ciel de montagne (la nuit étoilée, le bleu vif du soleil en altitude) est exceptionnel. Ils confèrent une atmosphère très réaliste à l’aventure.

Pourquoi vous allez aimer

Si vous avez aimé le vieil homme et la mer ou Moby Dick, si vous questionnez l’empreinte de l’homme sur son environnement ou si vous êtes un amoureux de la montagne, vous allez adorer ce livre.

Détails

  • Éditeur : CASTERMAN
  • Nombre de tomes : 1
  • Parution : Mai 2019
  • Scénario : Jean Marc ROCHETTE
  • Dessin : Jean Marc ROCHETTE
  • Couleur : Isabelle MERLET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *